Licence en Sciences et techniques psychologiques

Étant donné que la Licence ne suffit pas pour accéder à la profession de Psychologue et que la poursuite des études en Master en est le débouché naturel, le diplômé en Sciences et techniques psychologiques pourra opérer dans les domaines suivants :

  • services sociaux, d’assistance, de coopération, économie sociale ;
  • organisations scolaires publiques et privées, organisations pour l’aménagement du territoire et la création d’emplois, entreprises engagées dans la production de biens et services, organismes non marchands, forces armées, système carcéral, organisations confessionnelles et religieuses ;
  • intervention psychologique pour la promotion de la santé individuelle et communautaire, sous la responsabilité de professionnels experts du domaine clinique :
  • dans les services psychologiques, de neuropsychiatrie infantile, de santé mentale, dans les services d’assistance destinés aux enfants et aux adolescents ;
  • dans les services de pédiatrie, dans les centres de fécondation assistée, dans les structures éducatives et scolaires ;
  • dans les centres de planning familial et de consultation maternelle et infantile ;
  • dans les communautés au service de l’inadaptation des enfants, dans les structures d’accueil en internat et semi-internat pour le traitement des déséquilibres psychiques, des dépendances pathologiques, d’assistance aux personnes handicapées, dans les centres d’accueil pour les familles et les réseaux de service relevant du secteur social privé ;
  • dans les centres d’adoption et de placement des enfants.

 

Par ailleurs, conformément à l’art. 51, alinéa 2, du Décret du Président de la République n° 328 de 2001, les inscrits à la section B du Tableau de l’ordre professionnel des psychologues peuvent exercer les activités professionnelles suivantes :

a) participer à la programmation et au suivi d’interventions psychologiques et psychosociales ;

b) réaliser des interventions psycho-éducatives visant à promouvoir le développement de la personne et l’insertion sociale ;

c) utiliser l’entretien, les interviews, l’observation, les tests psychologiques et d’autres instruments d’analyse dans le but d’évaluer le comportement, la personnalité, les processus cognitifs et d’intégration sociale, les opinions et les attitudes, mis en jeu dans l’accomplissement de tâches et de situations spécifiques;

d) utiliser auprès de personnes handicapées des outils psychologiques permettant de développer ou de récupérer des compétences cognitives, pratiques, émotionnelles et relationnelles, dans le but d’arrêter la régression motrice en cas de maladies chroniques et d’identifier des stratégies alternatives fonctionnelles ;

e) utiliser des outils psychologiques pour l’orientation scolaire et professionnelle, la gestion et le développement des ressources humaines ;

f) utiliser des outils psychologiques et ergonomiques visant à rendre plus performants et plus sûrs l’emploi d’instruments et le comportement en milieu professionnel et sur la route, à mettre en œuvre des actions de prévention et de formation en matière de sécurité avec des individus, des groupes et des communautés, de modifier et d’améliorer le comportement de personnes ou de groupes à risque ;

g) collecter, charger et traiter des données psychologiques pour la recherche.

Le cursus forme les étudiants au métier suivant :

– Spécialiste en ressources humaines

Salva